Rechercher

Et si j'étais une Desperate Housewife ?



Ce matin, alors que ma fille s'était réveillée à 6h30, recouchée direct avec un bisou et une phrase pour la rassurer, je me suis mise à penser aux Desperate Housewives.

Le rapport ? Aucune des femmes dans la série n'arrive à tout gérer.


Bree développe sa carrière quand ses enfants sont déjà adultes, Susan assume un emploi à mi temps pour s'occuper de son fils et Gabrielle s'occupe de ses filles. Ce n'est que lorsque son mari Carlos a plus de temps devant lui et pour leurs enfants qu'elle décide de travailler. Le personnage qui fout le plus les boules : Lynette. Elle est durant 8 longues saisons tiraillée entre son rôle de mère au foyer (et pourtant elle adore ses enfants) et sa vie professionnelle. Elle est tellement mal de ne pas pouvoir gérer les deux qu'elle arrive à mettre son couple en péril, jalouser son mari Tom d'avoir un travail à haute responsabilité et divorcer ( on se rassure à la fin ils reviennent ensemble). En repensant aux différents schémas de vie représentés dans la série, je me suis dis qu'elle était finalement assez réaliste. En tout cas un petit peu plus que ce que nous pouvons voir sur les réseaux sociaux. Cet étalage de vie actuel nous oblige inconsciemment à tout gérer de A à Z. C'est impossible. Ou bien nous devons inhiber nos ressentis, nos émotions.


J'ai pour ma part décider de mettre ma carrière un peu "de côté", entendez ici que j'avais un CDI dans une boîte sur Paris et que je suis partie me mettre à mon compte, pour avoir plus de temps à consacrer à ma future vie de famille. J'aime m'occuper de ma fille, mais je suis tellement plus heureuse depuis que j'ai repris une activité professionnelle partielle. C'est tellement plus agréable de se dire en fin de journée qu'on a assumé notre rôle de parent, mais également de professeur de yoga ou de directrice artistique ou de compagne et même d'amie ! Il y a eu quelques fois où le soir je regrettais de ne pas pouvoir réussir à tout endosser. Il faut accepter que nous sommes humains et nous ne pouvons pas toujours tout gérer. Facile à écrire mais dans le concret...


Le yoga et surtout la méditation m'aide à lâcher prise. A me dire : "Laisse tomber !". Aujourd'hui tu n'as pas avancé sur des révisions ? Tu les feras demain.

Tu n'arrives pas à te déplacer pour voir une amie ? Envoie lui un message pour lui montrer que tu penses à elle ou propose lui un appel téléphonique.

Chaque jour nous faisons de notre mieux alors essayons de nous juger moins sévèrement.


J'ai envie de terminer avec une citation de la série Desperate Housewives :

" Pour survivre, nous devons trouver cet être exceptionnel qui saura nous guérir. Mais on ne sait jamais à l’avance qui aura le remède à notre souffrance, ni quand cette personne se présentera."

J'ajouterai cependant : et si cet être exceptionnel c'était tout simplement nous-même ?


93 vues2 commentaires
 

Yoga Phoenix

©2020 by Yoga Phoenix. Proudly created with Wix.com